BIOGRAPHIE


Dominique Chantreau (1932 - 2003)

dominique chantreau artiste peintre nantes

Dominique Chantreau naît et grandit à Nantes. Il apprend le métier d’imprimeur dans les ateliers familiaux, dont il gardera la technique graphique minutieuse pour réaliser ses peintures . A l’âge de 18 ans D. Chantreau est victime d’une poliomyélite, qui lui vaudra pour partie son caractère entier et fougueux que l’on retrouve dans ses peintures. Ecole Supérieure des Arts Appliqués Duperré – Paris 3ème

D. Chantreau rencontre, en 1959 à Paris, Henri Jean Closon, peintre flamand, et devient son ami. H.J Closon lui ouvre l’univers de la couleur et de la lumière.

En1969, il adhère au groupe Nantais de peinture créative l’Archipel, dont Jean Billecocq – Jorj Morin – Michel Noury – Louis Ferrand – Henri Leray – Laure Martin ont pour point commun le goût de l’indépendance, la créativité ainsi qu’une certaine prise de distance avec la réalité du quotidien.

Pour D. Chantreau, l’objet, le modèle n’est qu’un prétexte pour retrouver dans et par le mouvement, dans et par la couleur, l’origine première de la lumière , celle qui baigne les choses de douceur », en cela Chantreau nous propose une peinture figurative libre et personnelle.

Chantreau n’y va pas par quatre chemins. Il vous déclare en un préambule essentiel « je suis un peintre de création. Je travaille toujours à partir des signes de la nature. Mais je ne crois pas à l’art d’imitation, à la sensibilité à l’égard du modèle. Le peintre est libre, et l’oeuvre plastique est, avant tout, un ensemble de formes et de couleurs en un certain cadre assemblées. »

Le regard est fougueux et transparent. La flamme intérieure est vive, tempéré d’ailleurs par une bonhomie joviale.

« Je suis un idéaliste. Tout art pour moi est essentiellement la recherche de l’absolu » Un vieux reve!… On doit entendre Balzac. « Je cours après un mythe, voyez-vous. Où est la vérité en art, ou est la vérité de l’art? » Extrait : interview d’Yves Cosson de l’Académie de Bretagne – Avril 1972

La biographie de Chantreau est riche et variée, depuis les salons de province, à partir de 1961, diverses expositions à Nantes, sa participation à l’Archipel, les expositions et les salons à Paris et ses diverses activités pédagogiques dans son atelier du quartier Sainte Thérèse à Nantes.

De nombreux salons et expositions le font connaître aux amateurs :

1954 : Commence à peindre.

1961 : Le groupe salon de Nevers.

1962 : Exposition personnelle à Royan et rencontre d’octobre Nantes – Lyon au Musée des Beaux-Arts de Nantes.

1963 : Exposition 30 peintres et 6 sculpteurs au Musée des Beaux-Arts de Nantes.

1964 : Exposition à la Galerie de Beaune à Paris organisée par Suzanne de Coninck. Rencontre avec Xavier Krebs qui devient son ami.

1965 : Dessins Lavis chez Françoise Ledoux – Paris.

1966 : Salon des Réalités spirituelles au Musée des Arts Modernes à Paris. Galerie le Lutrin Lyon.

1967 et 1969 : Galerie Michel Colomb à Nantes ainsi que Cardiff avec l’école de Nantes la dernière année.

1969 : Galerie Solstice – Paris 4ème.

1970 : Musée des Beaux Arts de Nantes avec le groupe Nantais de peinture créative Archipel auquel il adhère en 1969. Musée de l’Abbaye de Saint Croix – Groupe Nantais de peinture créative Archipel.

1970 : Exposition Galerie Modul’or à Nantes

1973 : Exposition permanente à la galerie Bourlaouen à Nantes, participe également au Salon Bretagne 1973 au Musée des Beaux-Arts de cette même ville.

1976 : Galerie Ravez – Fontenay le Comte.

1977, 1979 et 1985 : Galerie Bernier à Nantes.

1987 : Espace culturel Graslin.

1988 : Galerie Antireflets Nantes, Salon des Arts Cholet.

2015 EN MARS : Rétrospective de l'œuvre organisé par son fils à la galerie ARTEVA - Nantes.

Son parcours est suffisamment solide, depuis 1961, pour lui permettre de consacrer les années qui vont suivre à enseigner ce qu’il aime, aux personnes sensibles à l’écriture picturale, désireuses d’approfondir et de développer des dons existants.

Tous droits réservés - 2015 - G. Chantreau